Le Monde en Maquettes
Bienvenu sur le forum du Monde des maquettes.
Ce forum est une plate forme conviviale ou chacun trouvera sa place dans le respect de l'autre.

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
thierry70
Membre actif
Membre actif
Messages : 258
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 55
Localisation : Haute-Saône
http://aeroclub70.free.fr/

Créer ses décalcs

le Dim 6 Aoû - 11:53
Bonjour,
Comme promis à Serge, un petit retour d'expérience sur le création des décalcs à partir de mes essais sur le Mirages 2000-5 "Vieux Charles".
Voici le résultat (imparfait) que j'ai obtenu.


Tout d'abord le matériel de base : les feuilles de décalcs vierges. On en trouve à tous les prix (certaines très chères) et surtout en quatre qualités différentes :
- Transparentes pour imprimante jet d'encre
- Blanches pour imprimantes jet d'encre
- Transparentes pour imprimante laser
- Blanches pour imprimante laser

J'ai opté pour la première formule et j'ai choisi ce modèle "économique" ou "bas de gamme", je ne sais pas quel qualificatif est le meilleur, à 16 € les 20 feuilles A4.


La première étape consiste à créer sa planche à l'aide des logiciels graphiques appropriés. J'ai utilisé deux logiciels différents : Photoshop pour les marquages simples et Inkscape (logiciel de dessin vectoriel gratuit) pour les formes complexes et la vectorisation d'éléments graphiques tels que le signature de Georges Guynemer (trouvée sur une lithographie qu'il avait réalisée car il était également artiste).

Le plus difficile est de trouver les bonnes formes si l'on ne dispose pas d'un modèle déjà composé.
Je suis parti de photos de l'avion forcément prises sous des angles variés mais jamais de manière perpendiculaire. Je n'avais par ailleurs aucune vue du dessus. Il a donc fallu modifier ces photos pour redresser les perspectives, calculer les développements sur le fuselage (en particulier l'aile de cigogne stylisée de l'extrados), mettre les vues extrapolées à l'échelle de la maquette et faire de nombreux essais d'impression du contour sur papier ordinaire, découpage puis placement sur la maquette pour pouvoir corriger les erreurs de dimensions.

Une fois ce fastidieux travail réalisé j'ai scanné la maquette peinte afin d'obtenir dans Photoshop les composantes RVB des couleurs de fond (le beige et le gris, vous comprendrez pourquoi un peu plus loin).
Là également, plusieurs obstacles à surmonter pour ajuster la colorimétrie : le scanner n'est pas parfait et les reflets de la lampe apportent quelques différences, l'écran de l'ordinateur amène lui aussi des petites variation et, surtout, l'impression n'est pas fidèle non plus, de plus la couleur obtenue va dépendre du papier utilisé qui va absorber l'encre de manière différente suivant sa qualité et les réglages.
J'ai donc ensuite imprimé deux rectangles dégradés, un gris et un beige, en mettant la couleur scannée au centre et en étendant d'une couleur plus clair à une couleur plus foncée. Impression et comparaison avec la maquette pour trouver la nuance la plus proche et relever ses composantes. Cette couleur servira uniquement de base car il faudra à nouveau la modifier plus tard.

Au final voici les planches obtenues :




Ensuite il "suffit" de suivre les indications portées sur le mode d'emploi des feuilles... ah, m**** c'est tout écrit en chinois !!!!

Revenons sur le calibrage des couleurs, il faut garder en tête deux éléments importants : sur un papier transparent l'encre de l'imprimante n'a pas une opacité totale et les couleurs claires sont obtenues en appliquant moins d'encre puisque l'on est censé imprimé sur une feuille blanche, donc plus la couleur est claire, plus le décalc reste transparent. Second point, les imprimantes non professionnelles ne disposent pas d'encre blanche et ce qui est composé en blanc reste bien sûr totalement transparent...

La conséquence est qu'il faut, après essais, modifier à nouveau les couleurs pour tenir compte du fond sur lequel le décalc sera posé. Par exemple, si vous voulez faire du rouge franc sur un fond bleu, il va falloir abaisser la composante bleue du décalc qui sera compensée par la couleur du support. Là, ça reste simple (ou presque) mais sur une couleur complexe ou une dégradé il faut jouer sur les trois composantes, d'où l'intérêt du premier calibrage, qui permet de déterminer la proportion de rouge, de vert et de bleu de la couleur du support et de pouvoir ainsi faire les ajustement nécessaires sachant que, là, on est en composition additive (la composante du fond s'ajoute à la composante du décalc) et la superposition va également jouer sur la luminosité qu'il faudra aussi ajuster (décalc à éclaircir si le fond est plus foncé que la couleur voulue et déclac à assombrir si le fond est plus clair)...
Vous me suivez toujours ?

Une fois toutes ces étapes réalisées, la colorimétrie de la planche est modifiée décalc par décalc suivant l'endroit où il sera posé.

Le paramétrage de l'impression.
Il s'agit ici de trouver le meilleur compromis suivant l'encre et le papier utilisés. Pour rappel le paramétrage de la qualité d'impression joue sur trois facteurs : la finesse des gouttes projetées, la vitesse d'avance du papier et la quantité d'encre déposée.
J'ai fait plusieurs essais et, avec mon matériel et mon papier, j'ai fait les constatations suivantes : trop d'encre en réglant l'imprimante pour l'utilisation de papier photo ou glacé (ces types de papiers sont conçus pour absorber une grande quantité d'encre, or le papier pour décalc étant extrêmement fin, il est vite saturé), mauvaise qualité avec un paramétrage standard pour papier ordinaire. Le meilleur compromis a été pour moi l'option "qualité supérieure sur papier ordinaire".

Imperméabilisation des déclacs.
Étape cruciale pour que lors du trempage l'encre ne se dilue pas.
J'utilise une imprimante Epson avec des cartouches d'encre de la même marque, donc, logiquement, de qualité par rapport aux cartouches compatibles parfois douteuses.
Après impression il faut bien laisser sécher la feuille, 24 heures semble l'idéal. Après ce séchage j'ai appliqué une fine couche de Microscale Liquid decal Film censé faire des miracles... Et, là, stupeur !... si les autres couleurs n'ont pas bougé, l'encre rouge a dégorgé et s'est étendue.
Second essai avec une bombe de vernis que j'avais sous la main, même résultat décevant. Toujours en utilisant ce dont je disposais, j'ai essayé avec un vernis brillant pour métaux de chez Libéron, résultat parfait, aucun dégorgement et séchage  rapide. Après 4 heures de séchage, par sécurité, n'étant pas certain des qualités de ce vernis au trempage j'ai mis une couche de Microscale Liquid Decal Film. Résultat impeccable au trempage.
Petite précision, bien découper les décalcs obtenus au scalpel avec une lame neuve car il semble qu'une découpe aux ciseaux arrache les fibres du papier et permet à l'eau de s'infiltrer.

Cas particulier des inscriptions blanches.
Là, ça se complique !


il serait plus simple d'utiliser du papier blanc mais je n'avais que du papier transparent donc j'ai un peu cogité pour obtenir ce résultat.
Les parties sur lesquelles apparaissent les inscriptions ("Vieux Charles", "100 ans", "Escadrille des cigognes" sur ma maquette) sont imprimées plus foncées que la couleur d'origine du fond d'environ 20 %.

Les décalcs obtenus sont ensuite décollés de leur support et posés A L'ENVERS sur une feuille de papier glacé (j'ai utilisé la sous-couche d'un papier adhésif). Après séchage complet il faut peindre en blanc (sur l'envers) les parties qui devront apparaitre blanches (en gardant en tête que toute la partie peinte va être éclaircie). Attention à la qualité de la peinture utilisée, l'Acqua se détache du décalc lors de son application sur la maquette, l'Enamel semble mieux tenir mais il ne faut tout de même pas trop faire glisser le décalc lors de sa mise en place.




Laisser à nouveau sécher puis (étape un peu délicate sur les grands décalcs) décoller le décalc du papier glacé pour le poser à l'endroit (c'est mieux !) sur la maquette préalablement imprégnée d'une couche de vernis brillant fraîche car la colle du décalc est recouverte de peinture et ne sert donc plus à rien. Après nouveau séchage repasser une couche de vernis brillant pour bien solidariser le tout et uniformiser la texture de l'ensemble puis laisser sécher.
Appliquer ensuite une ou deux couches fines de vernis mat afin que la peinture de finition adhère bien.
Après nouveau séchage, à l'aide d'un pinceau très très fin, appliquer la même peinture que sur le fond, autour du décalc et sur son bord en approchant au plus près des inscriptions blanches afin de faire disparaitre les petites différences de colorimétrie qui subsistent.
Bien recouvrir à nouveau cette peinture d'une légère couche de vernis avant de passer au vernis de finition définitif de la maquette.

Liseré blanc sur l'extrados.
Pour cette partie, une fois le décalc créé et imperméabilisé j'ai tracé le liseré blanc à l'aide d'un stylo fin blanc (4 €) puis après quelques heures, protégé à l'aide d'une nouvelle couche de Microscale Liquid Decalc Film. Il est important de le faire sur la feuille avant la pose afin de travailler à plat, il serait plus difficile de faire le tracé sur la maquette et ses formes complexes.

En espérant que ces conseils puissent servir à d'autres.
Pour moi c'était un essai mais ça ouvre la porte à des décorations spécifiques impossibles à réaliser autrement.

Amicalement.
Thierry
avatar
steph13
Membre actif
Membre actif
Messages : 360
Date d'inscription : 24/10/2016
Age : 52
Localisation : marseille

Re: Créer ses décalcs

le Dim 6 Aoû - 14:26
Bonjour,

Un grand merci pour ton tuto super détaillé.
Je vais essayé à la première occasion.

Steph
avatar
Serge
Admin
Admin
Messages : 3270
Date d'inscription : 10/09/2016
Age : 56
Localisation : Ardèche Méridionale
http://lesoiseauxdumonde.purforum.com/forum

Re: Créer ses décalcs

le Dim 6 Aoû - 19:16
Je me doutais un peu du côté "tuerie" de la chose...
Nous sommes gâtés! Shocked
Manifestement Guynemer est servi par un autre artiste! sunny
Chapeau bas Thierry cheers

_________________
Contenu sponsorisé

Re: Créer ses décalcs

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum