Le Monde en Maquettes
Bienvenu sur le forum du Monde des maquettes.
Ce forum est une plate forme conviviale ou chacun trouvera sa place dans le respect de l'autre.

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Serge
Admin
Admin
Messages : 3097
Date d'inscription : 10/09/2016
Age : 56
Localisation : Ardèche Méridionale
http://lesoiseauxdumonde.purforum.com/forum

L'Arromanche au 1 /400° de Heller

le Lun 20 Fév - 13:07
Je vous propose ce post sur l'Arromanche.
La raison en est simple.
Je n'ai pas la maquette mais il semble que la marque Heller fasse une ré-édition de la maquette au 1/ 400° du bateau.



Heller avait déjà produit d'autres versions du bateau, de son passé par la réalisation du  Colossus.





Mis à part le Colossus il y a les deux trois versions versions sensiblement différentes du navire.
Celle de la guerre d’Indochine, celle de Suez, et enfin la forme finale du navire jusqu'à sa mise à la retraite.
J'ai pu voir sur le net des photos des maquettes dans ces versions.
Quelqu'un sur le forum a t'il fait ce bateau?

Son histoire semble assez riche pour que l'on s'y attarde sur ce post.


Dernière édition par Serge le Mar 21 Fév - 21:20, édité 1 fois

_________________
avatar
Serge
Admin
Admin
Messages : 3097
Date d'inscription : 10/09/2016
Age : 56
Localisation : Ardèche Méridionale
http://lesoiseauxdumonde.purforum.com/forum

Re: L'Arromanche au 1 /400° de Heller

le Lun 20 Fév - 13:22
L'Arromanche Historique, le lien de Wiki est très riche déléments:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arromanches_(porte-avions)

le bateau:

Conçu et développé en pleine WWII, les Colossus et Majectic Class étaient initialement prévus pour la Royal Navy, ces deux classes de porte-avions légers étaient identiques.
Certains Colossus Class servirent au sein de la Royal Navy, ce qui ne fut pas le cas des Majestic Class qui avec la fin du conflit mondial furent tous livrés à des Marines étrangères ou alliés de l'Angleterre.

La classe Colossus devait comporter seize unités, les six dernières bien qu'identiques donnèrent naissance à une autre classe, les Majestic.
Le premier Colossus Class est mis en chantier en 1944, et les Majestic Class le furent en 1942 et 43.

Les Colossus Class:

HMS Colossus R-15:
Ce porte-avions avait été mis sur cales le 1er juin 1942, au chantier Vickers-Armstrong Ltd (Naval yard High Walker) à Newcastle on Tyne, faisant partie d'une série de neuf Light Aircraft Carrier. La période étant peu favorable à la construction navale, entre bombardements allemands et absence des hommes partis faire la guerre, ces derniers seront dignement remplacés par des femmes, se faisant un honneur de construire un bâtiment robuste.
Lancé en 1943, il entre en service le 16 décembre 1944, il participa aux derniers combats dans le Pacifique.
Le 6 août 1946, après une procédure accélérée, les Anglais voulant faire oublier les récents affrontements ayant opposés la Navy et la Marine au cours du récent conflit, il fut prêté à la France pour cinq ans. Le 25 du même mois, il faisait son entrée dans le port de Cherbourg.
Le pont de ce nouveau joyau de l'Aéronautique navale, 210 mètres de long et 28 de large, était doté d'une catapulte hydropneumatique, de dix brins d'arrêt, de deux ascenseurs d'avions, axiaux à la piste et, sous celle-ci, d'un vaste hangar. Il pouvait emporter une trentaine d'avions, soit deux flottilles.
Le 12 novembre suivant, avait lieu le premier appontage, par un Supermarine Seafire III, mais il faudra attendre le 15 mai 1947, pour le voir rebaptisé Arromanches. Outre ses croisières de représentation et autres manoeuvres nationales ou interalliés, il participera aux campagnes d'Indochine : d'octobre 1948 à février 1949, d'août 1951 à juin 1952, d'août 1952 à mars 1953 et de septembre 1953 à septembre 1954.
A ces occasions, il posa un problème diplomatique : le P.A. étant toujours propriété de la Royal Navy, il ne pouvait pas participer à des actions de guerre, là où l'Angleterre n'était pas engagée. Casse-tête supplémentaire, il n'y avait pas de guerre en Indochine, puisque celle-ci était Française, et que les troupes engagées là-bas, ne menaient que des opérations de maintien de l'ordre, donc affaires intérieures françaises, dans lesquelles la Grande-Bretagne ne pouvait et ne voulait être impliquée.
Alors, les autorités Françaises s'obligeront à de pieux mensonges, transformant le P.A. en transport de matériel, tandis que les Anglais fermaient pudiquement les yeux, bref, l'hypocrisie poussée à son paroxysme.
L'Arromanches confirma les possibilités offertes par un P.A. et déjà entrevues avec le Dixmude, la facilité de se positionner là où il le faut, le long d'une côte de près de 2000 Km, indiscutablement un plus pour les stratèges, pas pour les équipes de maintenance qui, contraintes de travailler dans des espaces réduits et confinés, par des températures élevées, ne voyaient pas les choses de la même façon.
Ce navire souffrait toutefois d'un problème technique et stratégique grave, quasiment insoluble. Sa vitesse maximale était, au mieux de 25 nœuds, alors que celle, minimale requise pour catapulter ou ramasser un Corsair était de 27/28 nœuds.
Par vent nul, le porte-avions ne pouvait donc mettre en l'air ses avions, ce qui, bien sûr, arriva à Suez, où l'affaire fit particulièrement désordre dans ce contexte. Il faisait, à cette occasion, partie de la force aéronavale franco-britannique de fin octobre 1956, destinée à reprendre le canal, en compagnie du La Fayette.
Pour tout arranger, la carène avait une tendance marquée à se salir rapidement en eaux chaudes, assez fréquentes en Indochine...ou du côté de Suez, faisant tomber la vitesse à 20 nœuds au bout de 4 à 5 mois, insuffisant alors, même pour les Helldiver.
Après bien des retards, dus à la recherche du financement des travaux de modernisation envisagés, il entrera en chantier de mai 1957 à juillet 1958 à l'arsenal de Toulon. Bien que les éternelles causes budgétaires ait raboté le projet global initial, ce chantier portait, entre autres, sur la création d'une piste oblique à 4 degrés et l'installation d'un miroir d'appontage. Avantage de cette transformation, la largeur du pont d'envol passait à 35,97 m, lui permettant maintenant de recevoir Bréguet Alizé et autres Fouga Zéphyr.
Sur les dix brins d'arrêt initiaux, seuls les quatre derniers étaient perpendiculaires à la piste oblique, les six autres étant démontés quand on l'utilisait...
Après cela et pendant six ans, il fut le seul porte-avions au monde disposant de la double capacité, piste droite/piste oblique.
Dès la mise en service du Clemenceau et du Foch, un peu plus tard, son rôle se limitera dans l'entraînement à l'appontage avec les Fouga Zéphyr et, de plus en plus fréquemment, il mit en œuvre les hélicoptères Sikorsky HSS1. En mai 1954, eurent lieu les derniers appontages de Corsair F4U-7 de la flottille 14 F, tandis qu'en octobre de la même année, il ramènera en France les premiers Crusaders F-8 E (FN) sortant neufs des usines américaines.
En 1967, alors que les deux P.A. récents étaient transférés à Brest avec l'ALPA, il restera à Toulon sur décision d' EMGM. Son dernier fait marquant sera le repêchage, le 6 juin 1971, d'une grande partie de l'équipage de l'escorteur Surcouf, abordé par un pétrolier soviétique en Méditerranée.
Désarmé le 22 janvier 1974, l'Arro, comme il était surnommé, sera mis en vente le 5 mai 1976, acquis début 1977 et découpé jusqu'à la fin de 1979, au fond de la rade de Toulon. La ferraille récupérée, prendra la route traditionnelle, à l'époque, de l'Italie, mais des médisants racontent que des plongeurs auraient profité nuitamment de l'isolement du navire mis à mort, pour récupérer les hublots en bronze, dont quelques uns quand même, à titre de souvenir de ce porte-avions qui avait donné 27 ans à l'Aéronautique navale, 67 000 heures de chauffe, 43 500 heures de navigation, couvert, 600 000 nautiques avec les flottilles , leur autorisant plus de 28 000 appontages et la moitié de catapultages.
L'équipage d'un millier d'hommes assurait le bon fonctionnement du navire, aviation et armement défensif compris, ce dernier se composant de 19 canons de calibre 40 mm AA, en tourelles simple ou doubles. Son code OTAN de repérage aérien était le H, situé à l'avant tribord du pont d'envol, correspondant à son nom (???), le A étant déjà affecté au P.A. anglais HMS Albion, tandis que son indicatif radio était Sapho.

HMS Glory R-62:
Lancé le 27 Novembre 1943, il entre en service le 2 Avril 1945. Il est retiré du service en 1956.

HMS Ocean R-68:
Lancé le 4 Juillet 1944, il entre en service le 8 Août 1945. Il est retiré du service en 1960.

HMS Perseus R-51:
Lancé le 26 Mars 1944, il entre en service le 19 Octobre 1945. Il est retiré du service en 1957.

HMS Pioneer R-76:
Ce batiment devait se nommer Ethalion puis Mars. Finalement cela sera HMS Pioneer.
Lancé le 20 Mai 1944, il entre en service le 8 Février 1945. Il est retiré du service en 1954.

HMS Theseus R-64:
Lancé le 6 Juillet 1944, il entre en service le 9 Février 1946. Il est retiré du service en 1962.

HMS Triumph R-16:
Lancé le 2 Novembre 1944, il entre en service le 6 Mai 1946. Il est retiré du service en 1981.

HMS Venerable R-63:
Vendu à la Marine Hollandaise en 1948, il devient le HNLMS Karel Doorman (R81). A l'issue d'un incendie qui détruisit ses chaudières, la Marine Hollandaise le remit en état et le vendit à l'Argentine en 1969, il est alors rebaptisé Vienticinco de Mayo.
Il a été ferraillé en Inde en 2006.

HMS Vengeance R-71:
Lancé le 23 Février 1944, il entre en service le 15 Janvier 1945.
Il est cédé à la Royal Australian Navy du 13 Novembre 1952 au 25 Octobre 1955 et devient le HMAS Vengeance.
Il est vendu au Brésil le 14 Décembre 1956 et est renommé Minas Gerais. Il est retiré du service en 2001.

HMS Warrior:
Lancé le 20 Mai 1944, il est mis en service le 2 Avril 1945. Le 14 Mai 1946, il est cédé à la Royal Canadian Navy puis, il est restitué en Novembre 1948 à la Royal Navy. Le 8 Juillet 1959, il est vendu à l'Argentine et est renommé Independencia en 1958. Il est réformé en 1970.


Les Colossus Class en chiffres:
Déplacement: 13,600 t
Longueur: 211.8 m
Propulsion: 4 Chaudières développant 40 000 cv
Vitesse: 25 noeuds
Distance franchissable: 12 000 nautiques à 14 noeuds
Equipage: 1 300 hommes
Armement: 30 x Bofors 40 mm
Appareils: 48

Image
Colossus Class - MihoshiK Design
Sources: Shipbucket

Les Majestic Class comptèrent six unités.

HMS Hercules R-11:
Lancé le 22 Septembre 1945, sa construction fut stoppé en raison des réductions des besoins de la Royal Navy avec la fin de la WWII.
L'Inde se porte alors acquéreur de ce batiment, sa construction est relancé avec de nombreuses modifications, intégration d'un pont oblique, de catapultes vapeur ainsi qu'un nouvel ilot.
Rebaptisé INS Vikrant, il est livré à l'Inde en Janvier 1957, son entrée en service eu lieu le 4 Mars 1961.
Il prendra part à la guerre Indo-Pakistanaise, avec des Sea-hawk et des Breguet Alizé.
Les Sea King, HAL Chetak et, Sea Harrier servirent également à son bord durant sa carrière dans la Marine Indienne.
Le R-11 Vikrant sera retiré du service le 31 Janvier 1997.


HMS Leviathan R-97:
Lancé en 1945, il ne fut jamais terminé et, fut ferraillé en 1969 après que ses chaudières ussent été démontés et, mise en place sur le HNLMS Karel Doorman (ex-HMS Venerable) de la Marine Hollandaise en 1968, qui une fois remis en état a été vendu à l'Argentine et devient le ARA Veinticinco de Mayo. (voir Colossus Class ci-dessus)

HMS Magnificent CVL-21:
Lancé le 16 Novembre 1944, il est mis en service au sein de la Marine Canadienne le 21 Mars 1948.
En dehors du transport d'un détachement Canadien de maintien de la paix lors du conflit de Suez, le seul fait marquant de la carrière de ce bâtiment fut...une mutinerie d'une partie de son équipage aéronavale lors d'un exercice dans les Caraïbes.
Le groupe aérien était constitué de Fairey Firefly et, de Hawker Sea Fury.
Il fut retiré du service en 1956.


HMS Majestic R-21:
Lancé le 28 Février 1945, il est vendu à la Marine Australienne le 28 Octobre 1955, il est rebaptise HMAS Melbourne.
Ce bâtiment est également équipé de catapulte à vapeur et d'un pont oblique.
Le Melbourne est malheureusement pour lui plus connu pour ces accidents tragiques que pour des faits d'armes -il ne sera d'ailleurs engagé dans aucun conflit post WWII.
En 1964, lors d'un exercice de la Marine Australienne, le Melbourne entre en collision avec la frégate HMAS Voyager, ce dernier sombre suite au choc, entrainant avec lui 82 marins. Les malheurs ne s'arrête pas là et l'histoire se répète en 1969 avec une autre collision avec l'USS Frank E. Evans provoquant la mort de 42 Marins.
Les appareils qui servirent à son bord furent des Sea Fury, des Sycamore, des Gannet, des Sea Venom, des S-2E Tracker, des A-4G Skyhawk, des Wessex et des Sea King.
En 1982, le HMAS Melbourne est retiré du service. Il est vendu à la Chine pour être ferraillé, mais l'affaire étant belle, la Marine Chinoise va s'intéresser de très près à ce bâtiment et, en profite pour entrainer son personnel et des pilotes aux rudiments de l'aéronavale.


HMS Powerful:
Lancé le 27 Février 1945, il est acquis par la Marine Canadienne le 23 Avril 1952 et, est renommé HMCS Bonaventure.
L'acquisition de ce bâtiment est faite pour remplacer l'HMCS Magnificent, qui a été rétrocédé à l'Angleterre contre l'HMCS Warrior (un Colossus class).
Son groupe aérien était composé de F2H-3 Banshee, de Grumman CS2F Tracker et, de Sikorsky HO4S.
Le seul fait d'arme de ce porte-avions, sera sa participation à la crise de Cuba.
Il est réformé le 3 Juillet 1970.

HMS Terrible R-93:
Il est lancé 30 Septembre 1944, pour être vendu à la Marine Australienne où il devient le HMAS Sydney R-17. Il entre en service le 16 Décembre 1948.
Ce bâtiment participera au conflit Coréen et à celui du Vietnam.
Il sera également utilisé en tant que transport de troupes.
Les appareils qui servirent à son bord furent des Sea Fury,des Fairey Firefly, des Sea Otter et, des Wessex.
Il est réformé le 12 Novembre 1973.


Les Majestic Class en chiffres:
Déplacement: 18 085 tonnes
Longueur: 212 m
Propulsion: 4x chaudières de 40 000 cv
Vitesse: 25 nœuds
Distance franchissable: 12 000 nautiques à 14 noeuds
Equipage: 1 200 hommes
Armement: 25× canon Bofors 40 mm
Appareils: 37











_________________
avatar
Houllé
Membre actif
Membre actif
Messages : 439
Date d'inscription : 18/01/2017
Age : 72
Localisation : vandoeuvre les Nancy

Re: L'Arromanche au 1 /400° de Heller

le Mar 21 Fév - 20:23
Trés belle documentation de base, de quoi interpeller quelques amateurs pour construire cette belle maquette.
avatar
Pollux
Membre super actif
Membre super actif
Messages : 1308
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 55
Localisation : Midi Pyrénées

Re: L'Arromanche au 1 /400° de Heller

le Mar 21 Fév - 22:26
Jamais fait de bateau HELLER Embarassed Par contre ce post est vraiment sympa Wink
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum